Aperçu de la liposuccion

Die Methoden der Fettabsaugung im Überblick
Überschriften

La liposuccion: Les personnes souffrant de surpoids et de graisse superflue envisagent certainement une liposuccion. Mais il existe différentes méthodes de liposuccion, sur lesquelles chacun devrait s’informer au préalable. Voici un aperçu des différentes méthodes de liposuccion.

La technique de tumescence

La méthode la plus fréquemment utilisée pour la liposuccion est la technique de tumescence. Elle consiste à injecter sous la peau, à l’aide de canules très fines, un mélange d’anesthésiant, de carbonate de sodium, de cortisone et d’eau stérile. Le liquide agit directement sur le tissu adipeux et se détache des tissus. Après un temps d’action d’environ 30 minutes, les cellules graisseuses se sont gorgées de liquide et sont alors aspirées à l’aide de fines canules.

La technique de vibration

Cette méthode consiste à utiliser, pour aspirer la graisse, un appareil relié à une canule vibrante qui effectue des oscillations courtes et rapides. Cette méthode est particulièrement efficace dans la région des fesses ou du dos. La technique de tumescence combinée à la technique de vibration est actuellement considérée comme la méthode de liposuccion la plus douce et en même temps la plus efficace.

La safeliposuccion comme méthode complémentaire

Il s’agit d’une méthode complémentaire de la liposuccion qui permet d’optimiser les résultats. Cette méthode convient surtout aux patients dont la peau présente une très faible élasticité. Les cellules sont d’abord séparées et isolées des tissus à l’aide d’aiguilles vibrantes. Ensuite, la graisse est aspirée et transférée hors des tissus. La safeliposuccion est une procédure très douce, car les vaisseaux sanguins et les nerfs environnants sont épargnés.

La lipolyse au laser – Aperçu de la liposuccion

Cette méthode de liposuccion est également appelée Smartlipo. Elle consiste à introduire une canule dans la couche de graisse concernée, puis à générer de la chaleur à l’aide d’un rayon laser. Les cellules graisseuses se liquéfient, ce qui permet de les aspirer plus facilement. La lumière laser obture les vaisseaux sanguins et les structures environnantes sont épargnées. Il en résulte moins de saignements et d’enflures. La lipolyse au laser est particulièrement adaptée aux petits dépôts de graisse. Cette méthode de liposuccion dure environ 15 à 20 minutes par séance et une anesthésie générale n’est pas nécessaire.

Le procédé Bodytite

Cette procédure utilise des ondes de radiofréquence. Ici aussi, comme pour la lipolyse au laser, on utilise de l’énergie thermique générée par une électrode. Les cellules graisseuses se liquéfient alors et peuvent être aspirées. Une autre électrode est placée sous la peau pour contrôler la température, ce qui permet d’éviter les surchauffes. Cette méthode produit entre autres un effet de raffermissement de la peau.

La technique du jet d’eau

Avec cette méthode, les cellules graisseuses sont détachées des tissus à l’aide d’un jet d’eau à haute pression, de sorte qu’elles puissent ensuite être aspirées. Contrairement à la technique par tumescence, cette méthode prend moins de temps et est en outre moins agressive.

La méthode par ultrasons

Dans cette méthode, une sonde spéciale libère de l’énergie par ultrasons. Les cellules graisseuses sont alors détruites et liquéfiées afin de pouvoir ensuite être aspirées. Cette méthode est particulièrement adaptée aux zones de tissus plus durs, comme le dos par exemple.

Outre les méthodes de liposuccion susmentionnées, il existe également les procédés mini-invasifs (sans opération) mentionnés ci-dessous. Dans ce cas, aucune incision cutanée n’a lieu.

La cryolipolyse – Aperçu de la liposuccion

Grâce à un appareil spécial (applicateur) qui s’accroche à la peau, les dépôts de graisse correspondants sont exposés à un froid de -4 degrés Celsius. Comme on le sait, les cellules graisseuses sont très sensibles à la température, ce qui permet de les réduire grâce à ce procédé.

La lipolyse par injection ou « injection pour éliminer la graisse ».

Une préparation est injectée à l’aide de petites aiguilles dans la zone graisseuse concernée. Les cellules graisseuses dissoutes sont acheminées par le système lymphatique. La lipolyse par injection est réalisée en ambulatoire, sous anesthésie locale. Elle est suivie de 2 à 4 autres séances à un intervalle de 2 à 6 semaines. Cette méthode n’est toutefois adaptée qu’aux petites zones à problèmes.

Conclusion – Aperçu de la liposuccion

Les personnes qui ne sont pas sûres de la méthode à utiliser peuvent s’adresser à leur médecin de famille ou à un spécialiste qui pourra certainement leur expliquer les différentes procédures de manière ciblée.

Tag : Aperçu de la liposuccion

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
WhatsApp
Email

Nous utilisons des cookies pour nous assurer que nous vous offrons la meilleure expérience sur notre site Web.